Macron prépare la dissolution dans l’espoir de finir son mandat

0
66

Il annoncera la dissolution début janvier lors d’un entretien exclusif avec Ruth Elkrief.

La trêve des confiseurs ne concerne pas l’Elysée cette année et c’est un président-confit,  en pleine crise de foi, qui se prépare à dissoudre son assemblée de parlementaires bien gavés. 

Malgré la dernière tentative de ses communicants qui l’ont forcé à manger, comme les pauvres, au Courtepaille, histoire de rompre avec son image trop Elyséenne, il n’est pas parvenu à convaincre. 

Pire, en fait, ces derniers n’ont pas mesuré que là encore, la démarche était des plus méprisantes, loin du peuple et loin du cœur, la fin est proche.

Et puis, ses amis de BFM,  de LCI et de Libération ont continué à marteler que le mouvement des Gilets Jaunes s’essoufflait, à tel point qu’ils ont fini par croire eux-même à leur propre propagande, un comble ! 

Du coup, ils se sont retrouvés débordés sur tous les fronts, les policiers absents devant des nuées de Gilets Jaunes dans toute la France et des commentateurs ahuris, accompagnés de sociologues glacés et marron dont les analyses convenues feraient rougir un Giles Legendre dans la meilleure de ses formes. 

Bref, c’est le Titanic politique et la Berezina télévisée… Et même si BHL trouve encore le moyen de twitter des conseils empreints de sagesse de Noël pour nous expliquer qu’il aimerait bien réveillonner en paix et qu’on devrait être content d’accepter l’aumône, il a dû lui aussi un peu changer de ton. 

BHL fait aussi office de baromètre populaire quand il se fait discret, bien malgré lui, on sent sa peur, sa panique son incompréhension du peuple et c’est justement cette déstabilisation qui est porteuse d’espoir pour la majorité des Français en colère.

Mais quoi qu’il en soit , il parait que le Président Macron a appelé Ruth Elkrief, pour organiser une interview afin d’annoncer la dissolution. Les deux sont liés d’une entente complice depuis la présidentielle. C’est un scoop que je tiens d’une copine qui connait le cousin d’un technicien intérimaire qui bosse à BFM, du solide, même si elle m’a demandé de ne pas le répéter. 

En ces temps de solidarité populaire, je me suis dit que l’intérêt de la Nation était prioritaire.

Donc, toujours d’après mes sources, au départ il avait envisagé de faire sauter Edouard Philippe mais Nicolas Sarkozy lui aurait expliqué que c’était trop tard. 

C’est que Nicolas Sarkozy espère que les Républicains deviendront majoritaires dans la nouvelle Assemblée une fois que LREM sera éradiquée de la surface de la terre, et que la machine médiatique pro Rassemblement National aura fait le job, tout un programme !

C’est que ça spécule sérieux là-haut en ce moment, depuis qu’il y a un hélicoptère dans la cour de l’Elysée prêt à évacuer, Manu et Brigitte au cas où les gueux en Gilets jaunes frapperaient à la porte! 

Et même s’il vit hors sol, il est hors de question pour lui de décoller, vu qu’ils viennent de changer la vaisselle, il s’est donc résigné à la dissolution dans l’espoir de finir son mandat en voyageant un peu partout avec Brigitte.

Aussi va-t’il à la rentrée, pour éviter la démission,  nous annoncer tranquillement la dissolution de l’Assemblée, Nationale…Tu tiens le bon bout Manu, enfin une action qui va dans le sens de la France ! 

Et pour reprendre les initiales de BFM, Bonne Fête Macron!